Un monde qui ne planterait pas

Loin de moi l’idée de plagier l’une des figures emblématiques du siècle dernier, mais j’ai fait un rêve cette nuit. Dans ce rêve, j’évoluais dans un monde qui ne plante pas. Mais vraiment pas du tout. Ce rêve était l’un de ceux dont on se souvient parfaitement au réveil, ce qui me permet de le partager avec vous:

Je me suis levé (notez comme l’emploi de l’italique donne tout de suite un côté msytique à la chose) et j’ai allumé mon ordinateur. En l’espace d’une vingtaine de secondes, il était déjà opérationnel. J’ai lancé plusieurs programmes en même temps, certains très gourmands en mémoire vive, mais le système a eu l’air de se gausser de moi, exécutant les opérations à la chaîne sans la moindre palpitation de processeur.

Je me suis ensuite connecté sur Internet. Là encore, malgré les nombreux onglets qui s’ouvrent automatiquement au démarrage, tout se passe fluidement, sans accro, comme… dans un rêve. Je surf, je télécharge, j’écoute de la musique en streaming tout en bloguant, mais je ne constate pas le moindre ralentissement.

C’est étrange, me dis-je. Dans mes souvenirs, mon ordinateur plantait chaque fois que j’essayais d’ouvrir plus d’un programme à la fois. Des messages d’erreurs aux sonorités exotiques envahissaient régulièrement mon écran, et des données précieuses disparaissaient fréquemment suite à des fermetures de programmes inopinées.

Même constat au niveau du navigateur: je ne compte plus les fois où il s’est fermé de son propre chef, sans aucun avis préalable et pour la seule raison que j’avais ouvert plus de deux onglets dans une meme fenêtre. Et je ne parle pas de la lenteur, constante et si frustrante, qui régissait mes pérégrinations d’internaute.

Mais là, rien. Pas un hoquet. Pas un frémissement. Pas un bit de perdu. Pas un message d’erreur. Tout marchait tellement bien que ça en devenait franchement suspect.

Et puis, en me réveillant, j’ai compris. Dans mon rêve, j’avais un Mac. Dans mon rêve, je surfais avec Firefox 3 ou Safari. Dans mon rêve, je composais le 117 dès qu’un produit Microsoft s’approchait de mon appartement (pour nos amis de partout ailleurs qu’en Suisse, 117 est le numéro de la police).

Alors, je ne sais pas vous, mais moi ça m’a quand même amené au questionnement suivant: pourquoi tout produit, dès lors qu’il est estampillé Microsoft, est un inépuisable nid à problèmes? Pourquoi le monde de Windows et d’Explorer est-il toujours lent, mal conçu, bourré d’erreurs et sans arrêt en train de faire planter le système dans son ensemble? C’est pourtant possible de développer des produits conviviaux, esthétiques et performants. La preuve, les autres le font.

Alors à bien y réfléchir, je me dis que l’indépendance de Yahoo vis-à-vis de Microsoft (si elle se confirme, ce qui n’est pas encore gagné) est une très bonne chose. Pas que je sois un grand utilisateur de ce portail, mais je pense que si la firme de Ballmer met la main sur celle de Yang, 95% des ordinateurs de la planète planteront systématiquement à la première requête effectuée via Yahoo Search. Et ce serait dommage.

Publicités

Étiquettes : , , ,

3 Réponses to “Un monde qui ne planterait pas”

  1. Finwë Says:

    Personnellement, je pense que comme Microsoft monopolise le marcher de l’informatique, il laisse volontairement des possibilitées d’erreurs pour que les gens achète l’autre version qui auras sois disant corrigé les bugs, ou quelque chose dans le genre, comme les garagistes qui ne font que réparer les voitures alors qu’ils pourraient les améliorer dans le but qu’elle ne tombe plus en panne (je pense au multi-plexage), après c’est peut-être moi qui me fais des idées ^^

  2. Vince Says:

    Si c’est le cas, c’est grave, mais je ne pense pas que Microsoft soit aussi vicieux (enfin, sait-on jamais). Je pense surtout que ce n’est pas un hasard si les systèmes propriétaires et fermés (quels qu’ils soient) plantent toujours plus que les systèmes open source librement distribués et modifiables.

    A mon avis l’explication est plutôt à chercher par-là.

  3. Vince Says:

    Je viens de tomber sur cet article qui n’est pas sans relation avec les deux commentaires qui précèdent… avis aux curieux!

    http://www.infos-du-net.com/actualite/14195-internet-explorer-boycott.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :