Le Web 2.0 vu depuis WordPress

Vous l’aurez remarqué, le rythme de mes publications n’est pas des plus réguliers; cela m’a d’ailleurs valu il y a quelques temps un message plein de bienveillance d’un cousin me demandant, avec la pointe d’ironie indissociable du personnage, si j’avais perdu le mot de passe de mon blog! On dit souvent que l’une des principales caractéristiques d’un blog est sa fréquence de mise à jour, bien supérieure à celle d’un site « classique » (ne parlons même pas des sites corporate): je contreviens à ce principe avec allégresse depuis mes débuts de blogueur.

Ecrivant de façon assez sporadique, je prends connaissance des mises à jour de WordPress de la même manière: quand l’envie m’en prend. En-dehors des statistiques de fréquentation, que je consulte quotidiennement, je ne prends généralement pas le temps d’explorer plus en détails mon panneau d’administration. Cela m’a valu ce matin une surprise de taille: alors qu’il y a moins d’un an, lors de la création de ce blog, je n’avais qu’une dizaine de widgets à disposition, ils sont aujourd’hui au nombre de 25!

Plus que leur nombre, c’est surtout la nature de ces widgets qui a motivé le titre de ce billet. Les nouveaux widgets mis à dispositon lors de la dernière grosse mise à jour de WordPress (il y a quelques jours) reflètent clairement les développements que le Web 2.0 a subis ces derniers mois. En effet, j’ai constaté l’apparition des widgets suivants (liste non exhaustive):
  • del.icio.us, le célèbre site de social boomarking permettant de sauvegarder, taguer et partager ses marque-pages.
  • Nuage de mots-clés: permet d’afficher sur la droite du blog les principaux tags utilisés par l’auteur lors de la rédaction.
  • Sonific: ce site permet de créer ses propres playlists musicales et de les intégrer à un blog (par exemple) sous forme de widget en copiant simplement quelques lignes de code.
  • Vodpod: comptant déjà près d’un million de membres, Vodpod permet de collecter des vidéos sur d’autres sites et de les rassembler en un même endroit (à l’aide du code embed). Ces vidéos peuvent ensuite, comme pour tout service 2.0 qui se respecte, être partagées avec les autres membres ou sur un blog personnel.
  • Flickr: faut-il encore présenter le site de partages de photos le plus célèbre de la toile?
  • Platial Mapkit: site collaboratif de création de cartes.
  • Meebo: un système de messagerie Web permettant de se connecter simultanément aux principaux protocoles de messagerie instantanée tels que AIM, Yahoo! Messenger, Google Talk, ICQ ou Windows Live Messenger.

Tous les services mentionnés ci-dessus ont un point en commun: ils sont résolument orientés Web 2.0. Le côté collaboratif et participatif, les effets de réseau, la présence de données « in the cloud » (c’est-à-dire accessibles de partout) ou encore la création/mise à disposition de contenus par les internautes eux-mêmes sont autant de critères associés au Web 2.0. Libre à chacun de se faire sa propre idée et de juger de l’utilité de ces différents sites; personnellement, je n’en utilise aucun. Mon blog suffit largement à assouvir mon envie d’échanger avec le reste du Web, et je ne ressens pas l’impérieux besoin de partager mes bookmarks, mes vidéos ou mes goûts musicaux.

Il n’en demeure pas moins que cette nouvelle version de WordPress est désormais bien plus en phase avec la réalité du Web 2.0; pour une plate-forme dédiée au blogs, c’est d’ailleurs le moins que l’on pouvait attendre. La surprise vient plutôt de l’absence des mamouths du Web 2.0: à quand un widget Netvibes pour partager son univers, ou un widget Facebook offrant la merveilleuse et fondamentale possibilité de poker un ami depuis son blog personnel? Et vous, quels widgets (ou autre option) souhaiteriez-vous avoir à disposition pour bloguer?

Publicités

Étiquettes : , ,

2 Réponses to “Le Web 2.0 vu depuis WordPress”

  1. brownian Says:

    La consécration: être cité dans le blog du grand vince (et en plus seulement un article après les hotesses d’un grand salon)! A quand le widget qui me salue lorsque j’arrive sur la page?

  2. Vince Says:

    J’y travaille mon ami, j’y travaille 😉 mais je n’ai pas encore trouvé de widget assez grand pour t’accueillir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :