Coups de coeur

« Beaucoup d’Internet et un peu d’autre chose ». Voici la tagline de ce blog.

Depuis que j’ai créé Embarquement e-media en juillet dernier, je pense que son contenu est fidèle à ce slogan: il a principalement accueilli des articles liés à Internet (Wikipédia, Google, Facebook ou le Web 2.0 comptent parmi les sujets les fréquemments abordés), avec quelques sporadiques apparitions de billets motivés par des considérations non digitales (l’éviction de Christophe Blocher ou la défaite de Toshiba dans sa lutte contre Sony, par exemple).

Tous ces billets ont néanmoins un point commun: leur longueur. J’aime écrire, et j’ai toutes les peines du monde à adopter le format que l’on retrouve souvent au sein des blogs: billets brefs, avec mises à jour régulières. Consciemment ou non, j’ai clairement adopté l’approche inverse: billets kilométriques, avec mises à jour selon mon humeur. Aujourd’hui, je vais essayer de faire une exception et de condenser ma prose au maximum pour vous présenter rapidement mes deux coups de coeur du moment.

Le premier va à un humoriste américain, Jeff Dunham. Cet extraordinaire ventriloque est capable de donner à ses marionnettes un nombre invraisemblable d’intonations, comme vous pouvez le voir ci-dessous dans l’extrait de son spectacle « Spark of Insanity ». Certaines sensibilités seront peut-être outrées par ce sketch impliquant Ahmed, le terroriste mort; personnellement, j’y vois une tentative très réussie d’apporter un peu de légèreté à ce sujet si dramatique.

Mon deuxième coup de coeur va à une personne dont je tairai le nom. Ayant envoyé un e-mail à cette personne ce matin, je reçus une réponse automatique m’annonçant que le destinataire serait absent pendant quelques jours. L’originalité de cette réponse automatique vient de ces quelques lignes rajoutées par le destinataire de mon mail: « At this point, I think it’s safe to assume that if I wanted either illegal drugs or monthly subscriptions to certain types of websites, I’d already have signed up. But thanks anyway. For the rest of you, I am on holiday and will deal with your message when I get back« .

En fin de compte je ne suis pas sûr d’avoir été si succint que ça, mais j’aurai essayé!

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :