Quand 45 milliards ne suffisent pas

C’est officiel depuis hier: Yahoo refuse les 45 milliards offerts par Microsoft le 1er février dernier, ce montant (pourtant honorable il faut l’admettre) ayant été jugé insuffisant par le Board. Microsoft a rapidement répondu avec un communiqué de presse, où l’on peut notamment lire que « les conversations que nous (Microsoft) avons eues avec les parties prenantes des deux sociétés montrent que l’accomplissement de cette transaction serait dans l’intérêt de tout le monde ».

Je ne suis pas particulièrement hostile à Microsoft; si je fais abstraction du fait que ses produits marchent systématiquement moins bien que les solutions concurrentes (qu’il s’agisse du navigateur, du lecteur média ou autre), je n’ai pas de reproches spécifiques à lui adresser. Pourtant, quand Microsoft dit que quelque chose « serait dans l’intérêt de tout le monde », je ne peux pas m’empêcher d’entendre « cela nous permettrait de nous en mettre plein les fouilles tout en respectant notre longue tradition de pratiques déloyales et anti-concurrentielles ».

En d’autres termes, je n’ai aucune confiance en Microsoft. De plus, depuis quelques temps, la situation n’est pas rose pour la firme de Redmond: entre un nouvel OS fortement critiqué (pour ne pas dire plus), une incapacité totale à concurrencer réellement Google sur son terrain et une image de marque depuis longtemps rendue extrêmement friable par les pratiques mentionnées ci-dessus, Microsoft est comme un sanglier blessé et acculé: capable de tout. Cette métaphore peut sembler un peu extrême (nous ne sommes en effet pas encore en train de parler de survie pour Microsoft) mais elle me semble néanmoins assez réaliste.

Avec l’avènement du « Web en tant que plate-forme », concept si cher au Web 2.0, il est déjà possible de déliver bon nombre d’applications à travers un navigateur. Si certaines d’entre elles sont encore de qualité tout à fait insuffisante pour s’imposer comme standard du marché, il n’en faudrait pas beaucoup pour qu’une alternative sérieuse à Microsoft Office émerge. Sachant que la suite bureautique rapporte des milliards de dollars chaque année, l’apparition d’un substitut de qualité, gratuit et accessible de partout ébranlerait les fondations de Microsoft de façon dramatique. Et Microsoft le sait.

Steve Ballmer est bien conscient de la situation dans laquelle il se trouve: si il n’arrive pas à rattraper Google sur Internet, il reste terriblement vulnérable à la fonte de ses parts de marché sur ses propres territoires. Or, le meilleur moyen de concurrencer Google est d’acquérir Yahoo… d’où mon scepticisme quant au fait que cette opération serait « dans l’intérêt de tout le monde ». Les actionnaires de Yahoo empocheraient certes un respectable pactole, mais ces bénéfices seraient dérisoires comparés à ce que Microsoft attendait d’une telle acquisition. Et on ne parle même pas ici de l’impact sur les consommateurs, sujet étrangement laissé de côté depuis le début de cette histoire. Les analyses concernant l’impact sur le marché ou les capitalisations boursières fleurissent, mais quid de l’internaute lambda derrière son ordinateur? Silence radio…

Pour l’instant, il semble qu’aucune enchère ne soit envisagée du côté de Microsoft. Vu la flambée du cours de l’action Yahoo ces dix derniers jours, il est également peu probable qu’une autre société tente à son tour un rachat (encore que… depuis l’annonce officielle de son refus, Yahoo a vu le cours de son action redescendre). Pourtant, les rumeurs continuent de batifoler sur la Toile, où certains se plaisent à parler d’un éventuel rachat de Yahoo par un autre géant comme Apple ou News Corp. Je vous l’avais dit: à défaut d’aboutir, l’OPA de Microsoft fait parler…

Publicités

Étiquettes : , ,

2 Réponses to “Quand 45 milliards ne suffisent pas”

  1. Jerry Says:

    « Microsoft est comme un sanglier blessé et acculé: »: j’ai cru que tu allais compléter par « bon à manger ».

  2. Vince Says:

    LOL!! J’aurais pu effectivement mais je ne suis pas convaincu de la « commestibilité » de Microsoft (euh… c’est pas du français ça non?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :