Microsoft-Yahoo: la saga continue

WOW.

Ainsi commence le billet de TechCrunch consacré à cette annonce qui secoue déjà la Toile. On en parlait depuis un bon moment, et l’histoire a connu aujourd’hui une nouvelle avancée majeure: Microsoft a officiellement exprimé son intention d’acquérir Yahoo. Avec une offre de 44.6 milliards de dollars, les actions Yahoo se retrouvent valorisées à 31$, soit 62% de plus qu’hier à la clôture de la bourse. De quoi frustrer tous leurs non-actionnaires, dont je fais malheureusement partie.

A l’heure actuelle, il serait prématuré de trop s’emballer. L’offre d’achat est lâchée dans la nature mais l’histoire est loin d’être jouée, d’autant qu’une acquisition de ce type ne se fera certainement pas avant que les organismes en charge de réguler la concurrence n’aient étudié le dossier et ses implications en détails.

Il n’en demeure pas moins que si Microsoft parvient à racheter Yahoo, l’Internet de demain pourrait se voir profondément chamboulé. Tout dépendra bien sûr de la stratégie de Microsoft et de la façon dont le Board prévoit de gérer cette acquisition colossale. On trouve déjà des éléments de réponse dans la lettre que Steve Ballmer a envoyée au Board de Yahoo (voir l’article de TechCrunch): au-travers des traditionnels very attractive investment, maximum value to the shareholders et autres benefits of scale, c’est une réflexion de longue date que l’on aperçoit en filigrane. En effet, 44 milliards de dollars pour un achat impulsif, ça reste un peu cher même pour Microsoft.

Un passage de la lettre de Steve Ballmer me semble particulièrement intéressant: « We would value the opportunity to further discuss with you how to optimize the integration of our respective businesses to create a leading global technology company with exceptional display and search advertising capabilities« . Voici déjà une bonne indication de ce que Microsoft espère de cette acquisition.

Les semaines et mois à venir s’annoncent donc mouvementés et riches en suspense. Si d’aventure l’offre de Microsoft devait aboutir, le plus palpitant serait encore à venir. En effet, il n’y a pour l’instant aucune garantie quant au succès commercial de cette acquisition. Lorsque des changements d’une telle envergure s’opèrent, les gérer correctement constitue un défi considérable. Entre la réalisation des synergies annoncées et la protection des employés des deux entités, le terrain sera miné pour Steve Ballmer et son équipe.

Côté consommateurs, il est trop tôt pour parler de l’impact qu’aurait une telle acquisition en cas de succès. Pour l’instant, les bénéfices de l’opération semblent en effet plus évidents pour Microsft dans le cadre de sa lutte contre Google que pour les internautes. Microsoft ayant pris un retard considérable sur Google dans le domaine de la publicité en ligne, rattraper ce retard de façon organique semble impossible depuis déjà un certain temps. L’acquisition de Google va donc offrir à Microsoft une masse critique beaucoup plus intéressante. De plus, Yahoo génère un trafic considérable aux Etats-Unis et possède une culture Internet que Microsoft n’aurait probablement jamais été en mesure de développer.

Ce qui est sûr en revanche, c’est que Google va garder un oeil aïguisé sur toute cette histoire. Après de nombreux mois d’acquisitions et de consolidation menés par les 3 géants que sont Google, Yahoo et Microsoft, le terrain de jeu risque de prendre une dimension bien différente.

Publicités

Étiquettes : , ,

2 Réponses to “Microsoft-Yahoo: la saga continue”

  1. Shoes Repair Says:

    Very good and helpful post.
    I add your interesting blog in my Google Reader! 😉

  2. Vince Says:

    Thanks a lot 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :